Mettre écharpe de portage : comment faire ?

Les écharpes de portage pour bébé sont devenues depuis quelques années des accessoires très tendance chez les parents. Non seulement elles vous permettent d’avoir un œil sur votre bout en chou en le portant sur vous tout en lui assurant tout le confort dont il a besoin. Cependant, vous pouvez être découragé au départ si vous n’étiez pas auparavant habitué à ce type de gadget. Il existe plusieurs modèles d’écharpe de portage et différentes façons de les nouer. Pour donc vous faciliter la vie dans cette nouvelle expérience qui commence pour vous et pour votre bébé, nous vous présentons quelques astuces et conseils. Vous découvrirez dans cet article l’essentiel à savoir sur les différentes techniques de portage ainsi que leurs modes d’emploi.

Première étape : déterminer la technique de portage que vous voulez adopter

 

L’univers des écharpes de portage est vaste et diversifié. Il existe différentes techniques d’écharpe en fonction du type de confort que vous souhaitez à votre petit ange. En premier lieu, vous aurez le choix entre les modèles classiques. Il s’agit notamment du nouage hamac, du nouage Kangourou ou encore les nouages croisés ou en double hamac. Elles se font suivant différentes positions et en tenant compte des aspects liés à votre bébé. En second lieu, vous pouvez avoir les techniques de portage d’origine ou d’inspiration asiatiques qui sont très à la mode de nos jours et qui sont reconnues comme étant très confortables. À cet effet, nous pouvons citer le Mei Taï, porte-bébé chinois apprécié pour sa facilité d’utilisation et toute l’aisance qu’il confère aussi bien au porteur qu’au bébé porté. Nous pouvons également citer le Podeagi de Corée ou encore le Unbohimo du Japon. Une fois le modèle choisi, vous pourriez à présent vous intéresser à son procédé d’utilisation.

 

Seconde étape, suivre à la lettre les différentes phases du portage

 

Avec un peu d’exercice, nouer parfaitement une écharpe deviendra pour vous un jeu d’enfant. D’abord, vous devez essayer de faire des nœuds avec les bandes en tissu de votre écharpe. Ce sont eux qui serviront de points de fixation et d’équilibre à votre structure. Le nombre de nœuds à faire dépendra de la taille de l’écharpe et de la technique de portage adopté. Les nœuds peuvent se faire en forme d’anneaux ou de bretelles. Ensuite, vous devez choisir la position sur laquelle vous voulez faire l’écharpe. Il est possible de l’effectuer sur le ventre, sur le dos ou bien sur le côté. Enfin, vous devez vous assurer que votre enfant se sente bien dans l’écharpe de portage que vous avez confectionné. Si ne n’est pas le cas, vous pouvez toujours allonger ou resserrer les nœuds pour plus d’aisance. Une bonne écharpe de portage est censée favoriser entre autres à votre petit ange le sommeil, l’allaitement et une bonne température.

 

Comme vous pouvez le constater à présent, les techniques de portage ne sont pas si difficiles que ça. Il suffit de faire preuve d’un peu de concentration et d’aptitudes manuelles. N’hésitez donc plus à les adopter dorénavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *