Les différentes positions du portage en écharpe

En tant que parents, la sécurité de vos enfants doit être une question primordiale en tout temps et en tout lieu. Même quand vous les portez vous même, vous avez besoin d’être le plus rassuré possible. C’est la raison pour laquelle durant vos moments de mobilité avec votre bébé, vous devez privilégier le portage en écharpe. Il vous permettra de vous déplacer plus aisément pour accomplir vos différentes tâches tout en préservant la quiétude et la stabilité de votre petit ange. Découvrez donc dans cet article les différentes techniques de portage en écharpe qui existent ainsi que les nombreux avantages que possède chacune d’elles.

A young mother with a baby in a sling and little boy is walking in the jungle

Les nouages hamac : adaptés aux nourrissons d’à peine quelques mois

 

C’est un nouage qui nécessite de la précision et de la finesse. Il est fabriqué avec des écharpes tissées au préalable pour plus de solidité et de résistance. Ensuite, La taille de l’écharpe dépend entre autres de la taille de son porteur ainsi que de la corpulence du bébé. Le nouage hamac est réalisé de façon asymétrique et consiste à placer sur une épaule un nœud fixe qui servira de point de stabilité. Le reste de l’écharpe devra être parallèle au corps du porteur et être courbé pour faciliter  l’installation du nourrisson. Vous pouvez adopter cette technique dans plusieurs positions. Si vous orientez l’écharpe vers votre ventre, vous aurez la possibilité d’observer les faits et gestes de votre petit et aussi de pouvoir l’allaiter plus facilement. Par contre, si votre écharpe est placée au niveau de votre dos, elle sera plus propice au sommeil de votre bébé.

 

Les nouages kangourou : confortables et paisibles pour vos bouts de chou

 

Les nouages « Kangourou » sont certes plus complexes que les nouages en hamac, mais elles ont l’avantage de procurer plus d’équilibre à votre bébé. Pour cette technique de portage, vous aurez également besoin d’une écharpe tissée. Prévoyez pour elle une longueur d’environ 3 à 4 mètres car vous aurez à réaliser deux nœuds cette fois-ci. D’une part, vous aurez un premier nœud situé à votre épaule et d’autre part, un second nœud placé au niveau de vos hanches. L’écharpe formera donc un anneau autour de votre cou pour que vous puissiez obtenir une corbeille fixe et stable pour votre petit ange. Tout comme les nouages hamac, elles peuvent se faire sur le ventre tout comme au niveau du dos.

Les nouages croisés et double hamac : sophistiqués, mais très efficaces.

 

Pour ces types de portage, l’écharpe utilisée est de préférence tricotée et sa taille est plus longue que dans les deux précédentes techniques. Dans ce cas de figure, le bébé est enveloppé dans une corbeille d’écharpes à double pan situé au niveau des deux épaules et avec un nœud au niveau des hanches. Ces trois points de fixation permettent d’avoir un équilibre parfait et une sécurité optimale pour votre bébé durant vos déplacements. C’est sans doute la technique de portage en écharpe la plus recommandée quoiqu’il requiert un peu d’aptitudes techniques sur le plan manuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *